Blog de mamans

Des bons plans aux coups de coeur d'une maman fraîchement installée à Genève

Cantine et culpabilité

la cantine a la maisonC’est la cantine et puis c’est tout !

Qui n’a pas rêvé de mettre ses enfants à la cantine au moins une fois ?
Moi je suis de celles qui en ont rêvé plus d’une fois, je ne dirai pas que c’est tous les jours mais ça y ressemble.
Quand le matin je les dépose à l’école, je suis déjà en train de me demander ce que je vais bien pouvoir leur servir à midi.
Quand je vais les récupérer à l’école, je me dis que j’ai bien de la chance de pouvoir le faire. Qu’ils ne passent pas ainsi toute la journée à l’école, mais qu’ils ont au moins une pause détente à la maison avec des jeux et des câlins.

Quand ça tourne au cauchemar

Pourquoi la joie que je me fais de les récupérer à midi s’évanouit dès qu’on passe à table.
Finis les bouts de choux que je rêvais de récupérer à midi, ce sont deux autres enfants à la place qui prennent leur déjeuner avec moi.
Plus de manières à table, des jeux, des mots, des attitudes qui font que le repas devient une séance de torture pour moi.
Je passe mon temps à leur dire “fais pas ci, fais pas ça”, “on ne parle pas en mangeant”, “on ferme la bouche quand on mange”, “on ne joue pas avec les couverts”, et j’en passe.
On dirait que le repas de midi est le prolongement de ce qui se passe à l’école. Ils se retiennent en classe de faire ce qu’ils font quand je les récupère juste après.

Les apprentissages, c’est pour maman !

Devant leur attitude, je leur propose de ne plus les récupérer à midi, pour qu’ils puissent continuer de jouer avec leurs camarades avant de prendre leur repas à la cantine avec les copains, comme ça maman ne sera plus sur leur dos et tout le monde sera content.
Ça ne marche pas, j’ai droit à un refus catégorique, pourtant je leur vends la cantine comme un lieux sympathique, convivial, avec tous les copains, ou personne ne vous force à finir vos assiettes.
Que nenni, ils ne veulent pas en entendre parler.
Tant pis, je vais attendre que ça passe, car pour moi il est hors de question de me servir des écrans (TV) pour déjeuner en paix avec mes enfants, comme d’autres parents ont pu me le suggérer.

One comment on “Cantine et culpabilité

  1. Pingback: Cantine et culpabilité | Mamans Suisses

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on 1 octobre 2013 by in Quotidien de parents and tagged , .

Derniers articles

octobre 2013
M T W T F S S
« Sep   Nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
%d bloggers like this: